Navigation – Plan du site

Symposium: Greek and Roman Terracottas. 20 Years of Study and Conservation / Terres cuites grecques et romaines. 20 ans d’étude et de restauration

Résumés

La collection de figurines en terre cuite du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines au musée du Louvre est l’une des plus riches au monde. D’importants travaux d’étude ont été menés depuis plus de vingt ans portant sur la matérialité des œuvres, scrutée à l’occasion de programmes de recherche (analyses des pâtes argileuses, polychromie) comme restaurée en fonction de divers projets d’expositions ou chantier des collections. Les trois dernières années ont vu le développement du projet (Fondation des Sciences du Patrimoine) « Pilin A. Programme d’étude sur les pratiques artisanales des figurines en terre cuite (peinture, dorure) dans le monde grec (IVe s. av. J.-C. Ier ap. J.-C.) » porté par le C2RMF avec le Louvre dans le cadre du LabEx Patrima. Ces recherches ont ainsi permis non seulement de préciser la nature des matériaux antiques de la couleur (colorants et pigments) mais aussi de renouveler la connaissance que nous avions de cet artisanat : il peut désormais être rapproché d’autres arts notamment la peinture dans l’adoption de mélanges et de superpositions de couches colorés, le recours à des jeux d’ombre et de lumière, et la recherche de l’éclat par l’utilisation de feuilles métalliques (or et étain). L’étude a enfin mis en évidence la présence de repeints antiques  justifiant ainsi des pratiques de réfection et de restauration dès l’Antiquité y compris sur ce médium. Ces journées d’étude souhaitent donc présenter à la communauté scientifique et professionnelle l’apport de ces recherches sur les pratiques des coroplathes (modeleurs de figurines) ainsi que des peintres et doreurs qui leur étaient associés. Entretenant un dialogue constant avec les pratiques de restauration d’œuvres souvent délicates, elles se proposent également de débattre d’avancées récentes en matière de traitements de conservation-restauration (dessalement d’œuvres en argile à polychromie mate, consolidations, etc.) en relation avec des recherches et des études de cas menés par ailleurs, en France comme en Europe, sur la petite plastique en terre cuite.

Haut de page

Organized by: Violaine Jeammet (musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines), Brigitte Bourgeois, Sandrine Pagès-Camagna, Martin Szewczyk assistés de Fanny Matz (C2RMF).

17-18 novembre 2016, de 9h à 18h.

Centre de recherche et de restauration des musées de France – amphithéâtre Palissy, Palais du Louvre – Porte des Lions, 14, quai François Mitterrand, 75001 Paris

Due to limited seating registration is required. To register contact martin.szewczyk@culture.gouv.fr (because of the program Vigipirate, a visual inspection of all bags is to be expected and identification will be requested at the entrance) / Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles auprès de : martin.szewczyk@culture.gouv.fr (en raison du plan Vigipirate, un contrôle visuel des sacs est à prévoir et une pièce d'identité vous sera demandée à l’entrée).

Programme

Jeudi 17 novembre 2016  – Faire connaître les pratiques artisanales antiques

9h – Accueil des participants

9h15 – Mot de bienvenue – Isabelle Pallot-Frossard, directrice du C2RMF ; François Gaultier, directrice du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, Musée du Louvre

9h30 – Introduction – Martin Szewczyk, conservateur chargé des Antiquités classiques (C2RMF, département restauration, filière archéologie)

Session 1 : Recherches sur les collections du Louvre et du musée d’Athènes

Présidence : Françoise Gaultier 

9h40 – Formation et muséographie de deux grandes collections de figurines en terre cuite : le Louvre et le musée national archéologique d’Athènes – Violaine Jeammet, conservateur en chef (Louvre, AGER), Christina Avronidaki, Evangelis Vivliodetis (Athènes, musée national archéologique)

10h – Les ateliers de Smyrne et de Myrina en Asie Mineure : analyses de pâtes – Isabelle Hasselin-Rous (AGER), Néguine Mathieux (Histoire du Louvre), Anne Bouquillon (C2rMF, département recherche, groupe objets)

10h20 – Discussion

10h30 – Pause

Présidence : C. Avronidaki

11h – Programme d’études sur les pratiques artisanales de la couleur : peinture et dorure des terres cuites grecques (Ve siècle av. J.-C. – Ier siècle apr. J.-C.)-Présentation – Sandrine Pagès-Camagna, Brigitte Bourgeois (C2RMF), Violaine Jeammet (Louvre)

11h10 – Bilan du projet Pilina : préparations et matériaux de la couleur (verts, roses et violets – Sandrine Pagès-Camagna, Chloé Fourdrin, L. Brunel (C2RMF)

11h40 – Bilan du projet Pilina : les revêtements métalliques (feuille d’or, feuille d’étain) – Sandrine Pagès-Camagna, Chloé Fourdrin, Claire Pacheco et équipe Aglaé (C2RMF)

12h10 – L’art de peintre et de dorer la terre cuite – Brigitte Bourgeois (C2RMF), Violaine Jeammet (Louvre)

12h20 – Discussion

13h00 – Pause déjeuner

Session 2 : Études de cas

Présidence : H. Brekoulaki

14h30 – An unusual pink colorant found on a Hellenistic oinochoe from Canosa di Puglia – Joanne Dyer (British Museum)

14h50 – An archaeometric investigation on the materials and technique of the "Pittore di Lipari"and of some of his followers – Pr Lorenzo Lazzarini (Laboratorio di Analisi dei Materiali Antichi Università IUAV di Venezia) A. Conventi, K. D'Ignoti, L. Lazzarini, U.Spigo, E. Tesser

15h10 – Discussion

15h30 – Pause

15h50 – Les terres cuites polychromes grecques des Musées royaux d’Art et d’Histoire à Bruxelles : un premier aperçu – Natacha Massar (Conservateur, musée royal d’Art et d’Histoire, Bruxelles), Isabella Rosati et France Ossieur (restauratrices aux Musées royaux d’Art et d’Histoire)

16h10 – Investigating highly unusual constituents in ancient Roman polychromy – Signe Skriver Hedegaard (Ny Carlsberg Glyptotek)

16h30 – A Digital Reconstruction of Campana Reliefs: Translating Ancient Techniques into Digital Language – Karolina Michałowska, MA (PhD candidate) University of Warsaw (sous réserve)

16h50 – Discussion

18h15-19h45 – Cocktail au Louvre pour les participants

18 novembre 2016 – La restauration des figurines en terre cuite : recherches et expériences

9h – Accueil des participants

Table ronde : traiter et consolider les surfaces

Présidence (à définir)

9h10 – Étude sur le dessalement des figurines à polychromie mate – Pascale Klein, Anne Liégey, Marie-Christine Nollinger

9h30 – Étude sur les silicates d’éthyle (projet PNRCC ARTEMIE)  – Anne Bouquillon, Anne Liégey

9h40 – La consolidation de la polychromie des lécythes à fond blanc – Fabrice Rubiella

10h00 – Discussion (stucs de Kertch F/. Berson)

Table ronde : collections parisiennes de figurines en terre cuite et restauration

Présidence : Natacha Massar

10h20 – Les figurines en terre cuite de la Bibliothèque nationale de France – Cécile Colonna et Nathalie Buisson

10h30 – La collection de figurines en terre cuite de Rodin : regard historique sur l’objet – Bénédicte Garnier

10h50 – Les terres cuites d’Antoine Bourdelle – Violaine Jeammet

11h00 – Discussion avec les restauratrices M.-E. Meyohas, F. Berson et autres restaurateurs

11h20 – Pause

Table ronde : restaurer l’Antiquité ou le XIXe siècle ?

Présidence : Cécile Colonna ?

11h40 – La restauration des plaques Campana au musée du Louvre : problématique et méthodologie – Daniel Roger, Christine Pariselle

12h00 – Dégagement de matériaux de restauration et réintégrations : lisibilité et visibilité – Frédérique Berson, Christine Devos, Marie-Emmanuelle Meyohas (?)

12h20 – Plaque d’Ulysse : parti-pris de restauration – Marie Petit

12h30 – Un cas d’école ? L’Amazonomachie du musée Mandet (Riom, Auvergne)  – Carine Bayol, Martin Szewczyk

12h50 – Discussion

  • Logo Association for Coroplastic Studies
  • Les cahiers de Revues.org